22/11/2005

...

à débord au jardin,

la fuite traverse les lignes.

je courre après ma perte

dans un élan de générosité

à nul autre semblable.




19:18 Écrit par m.o.t.s | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.